ISABEY (J.-B.)


ISABEY (J.-B.)
ISABEY (J.-B.)

ISABEY JEAN-BAPTISTE (1767-1855)

«Peintre en miniature» — comme il est simplement gravé sur la tombe du Père-Lachaise où repose également son fils Eugène (1803-1886), le peintre romantique — mais aussi, selon la titulature dont il bénéficie sous le Premier Empire, «peintre dessinateur du cabinet de S.M. l’Empereur, des cérémonies et relations extérieures», Jean-Baptiste Isabey a tenu une place considérable dans la vie artistique et mondaine des années 1800-1850, et cela sous tous les régimes. L’artiste, en vérité, a beaucoup et souvent trop rapidement produit, aux dépens parfois de la qualité. L’Empereur lui-même le lui reprocha, comme le traduit cette note du grand maréchal du palais, Duroc, le 8 août 1807: «S.M. a été fort mécontente des portraits de M. Isabey [les effigies de Napoléon étaient commandées par séries] et elle désirerait qu’il fasse mieux ou que l’on employât un autre peintre.» Il est vrai qu’Isabey conserva ses privilèges et réussit même à faire augmenter des honoraires, pourtant jugés exorbitants.

Aussi bien le talent d’Isabey n’a-t-il jamais été discuté. Il est le meilleur portraitiste en miniature de son siècle. Dès son apprentissage à Nancy, chez Claudot, peintre de Stanislas, il élit le genre où il assure ses premiers succès. À Paris, David lui-même l’encourage à persévérer. Par rapport aux miniaturistes attitrés de la fin du règne de Louis XVI, tels Sicardi, Per Adolf Hall ou Jacques Dumont, Isabey sait encore mieux allier, dans le petit format obligé, grâce et dignité, concilier le souci d’idéalisation du néo-classicisme et le respect de la vérité. C’est ainsi que la grande sépia de Bonaparte dans les jardins de Malmaison , au Salon de 1802 (Malmaison), le «seul portrait vrai» du héros selon Reichardt, séduisit par la ressemblance et l’alliance de la grandeur et de la simplicité.

Ses compositions plus ambitieuses, comme les grands dessins rehaussés célébrant les visites de Napoléon chez Oberkampf à Jouy-en-Josas (Salon de 1806) et dans les ateliers des frères Sevenne à Rouen (tous deux à Versailles), sont moins des tableaux d’histoire que des successions de portraits; le souffle nécessaire à la grande peinture manque un peu. Une réussite comme le dessin, popularisé par la gravure, de la Revue du Quintidi au Carrousel (Salon de 1800) est due en partie à la collaboration de Carle Vernet, comme les gravures du Livre du Sacre à celle de Percier et Fontaine. De même la célèbre «table des maréchaux» (1808-1810), chef-d’œuvre décoratif exécuté par la manufacture de Sèvres (Malmaison), est d’abord un assemblage de médaillons, enchâssant ce qui est bien l’inimitable réussite d’Isabey: le portrait en miniature.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isabey — es un apellido francés: Jean Baptiste Isabey, célebre retratista y miniaturista de la época del Primer Imperio y la Restauración posterior. Eugène Isabey, hijo de Jean Baptiste, pintor y litógrafo francés, maestro de Jongkind y Boudin …   Wikipedia Español

  • Isabey —   [iza bɛ],    1) Jean Baptiste, französischer Maler und Grafiker, * Nancy 11. 4. 1767, ✝ Paris 18. 4. 1855, Vater von 2); Schüler von J. L. David, bedeutendster Miniaturmaler seiner Zeit. Er malte zahlreiche Porträts, auch Gemälde auf Porzellan… …   Universal-Lexikon

  • Isabey — Isabey, David s Schüler und nächst Augustin der größte lebende Miniaturmaler Frankreichs, wo diese Kunst jetzt selbst von Frauen in großer Vollkommenheit ausgeübt wird. Außer den lieblichen Portraits, die sein Pinsel mit unendlicher Feinheit auf… …   Damen Conversations Lexikon

  • Isabey — (spr. Isabeh), 1) Jean Baptist, geb. 1770 in Nancy, Schüler Davids, Hofmaler Napoleons, Ludwigs XVIII. u. Ludwig Philipps; er st. 18. April 1855 in Paris; Porträt u. Landschaftsmaler, Erfinder der Kreide u. Crayonzeichnungen à l estampe, ähnlich… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Isabey — (spr. bä), 1) Jean Baptiste, franz. Maler, geb. 11. April 1767 in Nancy, gest. 18. April 1855 in Paris, war Davids Schüler und wurde später Hofmaler Napoleons I., den er oft begleiten mußte, um merkwürdige Szenen, deren Glanz und Mittelpunkt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Isabey — (spr. beh), Jean Bapt., franz. Miniaturmaler und Zeichner, geb. 11. April 1767 zu Nancy, Zeremonien und Kabinettsmaler Napoleons I., gest. 18. April 1855 zu Paris. – Sein Sohn Eugène I., geb. 22. Juli 1804 zu Paris, gest. 27. April 1886 auf… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Isabey — Isabey, Jean Baptiste, berühmter franz. Zeichner u. Miniaturmaler, geb. 1770 zu Nancy, gest. 1855, bildete sich unter David, stand später in hoher Gunst bei Napoleon und wurde viel beschäftigt. Ausgezeichnete Miniaturgemälde und… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Isabey — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Art et culture Jean Baptiste Isabey est un peintre français. Il est le père d Eugène Isabey. Eugène Isabey, fils du précédent, est un peintre et… …   Wikipédia en Français

  • Isabey — Personen namens Isabey sind Eugène Isabey, (1804 1886), französischer Maler, Sohn Jean Baptistes Jean Baptiste Isabey, (1767 1855), französischer Maler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben W …   Deutsch Wikipedia

  • Isabey — Provenance. Prénom dérivé d Elisabeth. Vient de l hébreu el, isha et beth Signifie : Dieu protège ma maison Se fête le 22 février. Histoire. Isabelle de France, née en 1225, est la soeur du roi Louis IX, dit saint Louis. Elle refuse de se marier… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.